Vous êtes ici : Accueil

Fabrique des abris pour les pollinisateurs

Un petit tas de pierres, une bande de sable, un coin d’herbes folles, des plantes aromatiques, mais aussi de véritables nichoirs… les idées ne manquent pas pour aider les abeilles solitaires à vivre dans ton jardin ou sur ton balcon.

Un abris pour les pollinisateurs

Très important : toutes tes réalisations doivent être bien exposées au soleil.

Fagots pleins ou creux

Des tiges à moelle (ronce, sureau, framboisier …) liées en fagots permettront aux abeilles de creuser directement leur galerie dans la moelle des rameaux. Des tiges creuses (pailles, bambou …) attireront d’autres espèces d’abeilles solitaires. N’oublie pas de boucher l’une des extrémités avec de la boue.

Une bûche pour abeilles

Une simple bûche percée de trous de différents diamètres peut servir de nichoir. Demande à une grande personne de te donner un coup de main pour percer le bois à la perceuse, mais sans transpercer la bûche de part en part. Surveille bien : chaque cavité bouchée de « terre » t’indique qu’une abeille y a fait son nid.

La plus petite réserve naturelle du monde !

Pour aider les abeilles sauvages, pas besoin d’un grand terrain : un rebord de fenêtre peut suffire. Dans une grande jardinière, tu as en effet la place d’offrir le gîte (bûche percée, fagots de tiges …) et le couvert (plantes aromatiques et mellifères : thym, lavande, romarin, menthe, sauge …) à tes protégées, tout en profitant du spectacle qu’elles t’offriront tous les jours !

Un pot de fleur pour les bourdons

Place quelques copeaux ou de la vieille paille à l’intérieur d’un pot de fleur et enterre-le à l’envers, en gardant le trou d’évacuation d’eau juste à la surface du sol. Installe sur quatre petites pierres une planchette qui empêchera la pluie d’inonder le nichoir. Le tour est joué, les bourdons seront ravis.

abris pour les pollinisateurs
© Edition Plume de carotte