Vous êtes ici : Accueil

La mante religieuse

Dans nos jardins, il y a de nombreuses petites bêtes qui parfois nous font peur ou nous surprennent. Et pourtant un bon nombre d’entre elles sont très utiles pour le jardinier. Il s’agit de redoutables prédateurs qui nous débarrassent des nuisibles. Cela vaut vraiment le coup de surpasser nos peurs et d’accepter ces bestioles chez nous. A force on finira par être fasciné par elles. La mante religieuse en est un parfait exemple.

La mante religieuse

Soupçonnée de dévorer son mari lors de l’accouplement (ce qui est d’ailleurs souvent vrai), elle ne bénéficie pas d’une très bonne image. Si vous la rencontrez dans votre jardin, observez-la.

C’est un insecte assez lent, qui peut voler.
Elle mange énormément d’insectes tels que criquets et sauterelles et des chenilles qui déciment parfois le feuillage des arbustes.

la mante religieuse au jardinNous avons rencontré cette mante religieuse sur le rebord de la fenêtre au mois d’octobre dernier. Elle venait de coller une oothèque sur un volet. C’est un cocon qui contient entre 200-300 oeufs de mantes.
Cette oothèque reste tout l’hiver dans le jardin collée dans les branches d’un arbuste ou sur un volet comme ici.
En mai/juin une centaine de petites mantes religieuses sortent de l’oothèque. Rassurez-vous la plupart sont mangées tout de suite par les oiseaux. Seules quelques-unes atteignent l’âge adulte pour vous débarrasser à leur tour des nuisibles.